Katherine Pancol, Les Yeux jaunes des crocodiles

by Keiko Posted in Romans, ~Autres~ | Commenter »

lesyeuxjaunesdescrocodiles1Si vous avez réussi à échapper à la fièvre flashy des Yeux jaunes et de sa suite La Valse lente des tortues l’été dernier, n’hésitez pas à vous plonger dans l’univers de Katherine Pancol. L’écriture rappelle celle de L’Élégance du Hérisson, fluide, vivante, avec des personnages hauts en couleur et des une série de rebondissements inattendus. La suite n’est pourtant pas à la hauteur et a perdu la fraîcheur du 1er  : pour s’imposer après les crocodiles, les tortues peinent un peu et vont dans la surenchère de situations incroyables ou violentes.

Tout commence lorsque le mari de Joséphine, lâche et volage, l’abandonne avec ses filles et qu’elle doit affronter seule sa vie et son rôle de mère. Elle se découvre alors des ressources insoupçonnées et tente de prendre sa vie en main.

On suit ensuite tous les personnages qui gravitent autour d’elle : ses filles, sa sœur trop parfaite, son amie à toute épreuve, son ex-mari, ses parents névrosés. Chacun pris dans son quotidien, ses vices, ses problèmes ou son égoïsme. L’accès cru et sans concessions à leur conscience rend le récit passionnant et presque réel.

John Irving, Le Monde selon Garp

by Keiko Posted in Histoire et Société, Romans, ~Autres~ | Commenter »

lemondeselongarpLe Monde selon Garp est un grand classique qui se lit d’une traite, où la morale traditionnelle est savoureusement battue en brèche.

Quel regard porterait sur le monde le fils d’une femme volontaire et affranchie des hommes  ? Ce livre rend curieusement fou par cette perspective décalée et pétillante.

Jenny Fields refuse de vivre dans une société dominée par la vulgarité et la violence des hommes et se fraie sa propre voie, en assumant toutes les conséquences de ses choix qui ne tardent pas à la mettre en marge de la société.  Elle commence par blesser un jeune homme aux mains baladeuses dans un cinéma et finit par se faire mettre enceinte par un blessé de guerre condamné par la médecine afin d’avoir un enfant sans rien devoir au père. C’est ainsi que naît Garp, qui grandit dans un monde avec des codes à part dans un univers cru, vrai, sans concessions.

Un roman culte à lire absolument.

Carole Martinez, Le Coeur cousu

by Keiko Posted in Romans | Commenter »
coeurcousuCette longue pause m’oblige à vous proposer un roman d’une qualité indiscutable et trop peu connu. Un livre empreint de fraîcheur et de magie. Le mélange entre un récit vif et des éléments fantastiques a de quoi surprendre et amène presque à changer de regard sur le monde pour redonner du crédit au surnaturel et aux légendes, au détriment d’une croyance scientifique qui semble à côté plate et sans couleur.

C’est précisément une histoire de couleur, du toucher de tissus tantôt soyeux, tantôt rêches mais toujours colorés. Frasquita reçoit de sa mère une boîte qu’elle ne peut pas ouvrir avant d’être initiée, mais qui va radicalement changer sa vie en lui donnant la possibilité de révéler un don extravagant et mystérieux : avec des fils et une aiguille, elle peut sublimer n’importe quel tissu et lui conférer des vertus magiques. Une robe peut rendre amoureux, ses motifs sont tellement vivants qu’ils s’échappent du tissu. Mais dans son village du sud de l’Espagne, une telle aptitude attise la méfiance, la jalousie, et, considérée comme de la sorcellerie, pousse à son exclusion. A don extraordinaire, destin extraordinaire et son lot de désillusions et de souffrances, à travers des aventures tour à tour cruelles, romantiques et terribles.
C’est l’histoire d’une femme qui se bat pour exister pour elle-même, qui entend faire battre nos coeurs ternes.
Un récit merveilleux qui ressemble à un conte pour adulte, dont on ne sort pas indemne.

Vikas Swarup, Les fabuleuses Aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire

by Keiko Posted in Romans | 1 Commentaire »

Les fabuleuses aventuresMême si vous avez vu le film Slumdog Millionnaire, n’hésitez pas à vous plonger dans le livre dont il s’inspire, car si on y retrouve la même effervescence, la même fraîcheur exotique, l’histoire est sensiblement différente et le lecteur sera  tenu en haleine du début à la fin.

Après avoir gagné au célèbre jeu « Qui veut gagner un milliard de roupies », Ram est accusé de tricherie car non seulement il est un simple serveur habitant dans un bidonville de Bombay et donc a priori inculte, mais la société n’avait pas prévu que quelqu’un puisse gagner et de dispose pas de la somme…

Une avocate fait alors irruption dans la salle d’interrogatoire et pour pouvoir assurer sa défense, lui demande de lui raconter son histoire et de justifier sa connaissance des réponses. On est alors plongés dans la vie d’un petit orphelin débrouillard et curieux qui a vécu depuis ses cinq ans toute une série d’aventures tour à tour fascinantes, traumatisantes, mais toujours fabuleuses.

On apprend que Ram n’a pas joué pour devenir riche et sortir du bidonville, mais pour se venger d’un homme et financer la libération de celle qu’il aime.

Stieg Larsson – Millenium 1, 2 et 3

by Superflux Posted in Romans | Commenter »

millenium-2-la-fille-qui-revait-dun-bidon-dessence-et-dune-allumette Stieg Larsson est décédé en 2004 d’une crise cardiaque. Il avait 50 ans et venait de déposer ses manuscrits pour la trilogie Millenium.

Millenium relate les investigations de Mikael Blomkvist, journaliste économique dans le magazine suedois Millenium, inventé pour l’histoire. Dans le premier tome, intitulé Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, Mikael Blomkvist aux prises avec le dirigeant crapuleux d’un grand groupe industriel se voit condamner à une peine de prison de quelques mois pour diffamation. Cette condamnation le pousse à s’éloigner de Millenium afin de ne pas salir l’image du magazine. Dans sa retraite il est contacté par Henrik Vanger l’ancien dirigeant du grand groupe industriel Vanger pour enquêter sur la disparition de sa petite nièce Harriet Vanger qui a eu lieu 40 ans plus tôt.

Stieg Larrson

Stieg Larrson

Les cent ou deux cent premières pages du premier tome plantent le décor, préparent le terrain. L’intrigue semble avancer lentement et l’on suit plus les évolutions de la nouvelle vie de Mikael que l’intrigue policière. C’est alors que surgit l’élément perturbateur, le rythme de l’ouvrage accélère alors prodigieusement et entraine le lecteur dans un tourbillon de découvertes parfois surprenantes et pour une d’entre elles, terrifiante ! Vous avez probablement déjà entendu parler de nombreuses fois de Millenium. Mon conseil se joindra à celui des autres : achetez-les, vous les dévorerez !

Read the rest of this entry »

J.P Manchette – La position du tireur couché

by Orphen Posted in Romans | Commenter »

la-position-du-tireur-coucheRésumé: Martin est tueur depuis un certain temps deja, c’est pourquoi il a décidé de se retirer. Malheuresement tout le monde n’est pas de cet avis et il va devoir reprendre du service si il veut avoir la paix une bonne fois pour toute…

Mon avis: C’est bien, ça se lit sans probleme. En ce moment j’aime les livres qui racontent une histoire sans chichi, celui la est donc tombé a point pour moi. Parfait dans le metro, en sortant du taf. Pas besoin de laisser le cerveau allumé, il n’y a qu’a laisser faire les yeux et un peu l’imagination.

C’est cool allez y.

Jim Thompson – 1275 ames

by Orphen Posted in Romans | 1 Commentaire »

1275-ames-jim-thompsonNick est le shérif d’une petite bourgade. Un peu loser mais plutot malin. Il passe son temps à supporter sa femme qui le déteste, à fréquenter son amante tout en espérant que la femme qu’il aime arrête de le détester. En résumé il subit la vie, tout en tentant d’être assez sympa avec tout le monde pour rester shérif à chaque élection.

Un jour, il craque. Nick ne supporte plus d’être le loser du coin et décide de prendre les choses en main. Ca ne va pas être de tout repos pour les autres…

Mon avis : Un bon livre. On se prend d’amitié pour le personnage un peu fou et surprenant qu’est ce bon Nick. On déteste sa femme ainsi que « Lennie » le frère de celle-ci. On aimerait bien rencontrer son amante qui semble chaleureuse et sympathique. L’histoire quant à elle est amusante et ne prend pas les directions que le lecteurs aurait tendance à tracer au fur et à mesure qu’elle avance. En effet 1275 âmes vous réserve plein de surprise.

Allez y les yeux fermés, vous ne craignez rien c’est une valeur sûre !

Jane Austen, Pride and Prejudice (Orgueil et préjugés)

by Keiko Posted in Romans | 4 Commentaires »

prideandprejudicePour les filles ou tous ceux qui veulent lire leurs classiques dans le texte original (ou pas) je recommande Pride and Prejudice, toujours aussi savoureux aujourd’hui.

Dans l’Angleterre du XVIIIème siècle, la famille Bennet est confrontée au défi de marrier ses cinq filles, car l’héritage reviendra à un cousin éloigné à la mort du père. Pas facile pour les deux aînées quand la mère est une mégère pas très maligne, que le père, cynique, a pour seule jouissance de rire des ridicules des autres et se désintéresse de tout le reste, et que leurs cadettes rivalisent de frivolité et de bêtise. La très belle Jane est pourtant réputée pour sa douceur et son grand coeur, et Elizabeth, du point de vue de laquelle l’histoire est racontée, brille par son intelligence, mais aussi son caractère entier et provocateur.

L’histoire commence avec l’arrivée dans la région de Mr. Bingley, riche et avenant, et surtout célibataire : il devient immédiatement la proie de l’ambitieuse Mrs. Bennet pour marier une de ses filles. Il amène avec lui le fier (et immensément riche) Mr. Darcy. Autant Bingley est adulé par tous, autant Darcy est détesté pour son comportement orgueilleux et hautain.

Pourtant, le destin de toute la famille Bennet sera scellé avec celui de ces deux personnages. Les rapports entre la modeste famille Bennet et les deux familles  nobles seront marqués par la fierté, les préjugés, la haine, mais aussi l’amour…

bride_and_prejudiceorgeuil-et-prejPride and Prejudice est un roman d’amour merveilleux qui brosse des personnages presque vivants, des rapports sociaux complexes et surtout, et c’est l’originalité pour l’époque, la conscience d’un personnage. L’histoire inspirera le courant romantique ainsi qu’un nombre immense de  romans sentimentaux. Récemment, elle est adaptée assez fidèlement par le film Pride and Prejudice (2005) de  Joe Wright avec Keira Knightley, transposée dans un contexte indien par Bride and Prejudice (Coup de foudre à Bollywood) ; enfin, on reconnaîtra dans Bridget Jones’s Diary l’inspiration du roman de Jane Austen.

Andreï Makine, le testament français (prix goncourt et médicis)

by bluesman Posted in Romans | Commenter »

makine1Le testament français est un roman troublant qui, au travers d’une focalisation interne exceptionnelle, vous promène et parfois vous perd entre deux cultures, celles de Makine – auteur français né en Sibérie. Tous les étés de son enfance, le narrateur est bercé par les histoires de France que lui compte son intarissable grand mère.

Ces histoires l’imprègnent peu à peu, l’enrichissent et l’isolent des autres écoliers. La langue de Molière forge son caractère. Il y puise une force et une justesse de perception au travers de l’espace indicible, unique et fascinant qui sépare les différentes cultures et leurs modes d’expression – un espace inénarrable et propre à la traduction. Comment se fait-il qu’une même réalitépetit_makinea_c_u formulée dans deux langues différentes puissent tour à tour paraître méprisable ou grandiloquente?

Andreï Makine signe là l’un de ses plus grands succès littéraires. Si l’accroche du lecteur n’est pas toujours aisée et si le récit manque parfois de clarté, c’est souvent au service d’une émotion prégnante. Une émotion qui vous étreint toujours au carrefour du réalisme et de l’intelligence d’un récit qui plonge ses plus vieux protagonistes dans l’horreur du communisme soviétique. Le narrateur trébuche, tout au long de ce roman, dans l’obscurité la plus sombre, sans comprendre et sans savoir, prisonnier du mutisme familial mais libéré du carcan totalitaire, jusqu’aux dernières pages ou la vérité, celle qui bouleverse, est enfantée dans la douleur…

Christophe Ono-dit-Biot, Birmane

by Keiko Posted in Romans | Commenter »

birmaneBirmane est à offrir à tous les touristes qui rêvent d’être des voyageurs : c’est un roman d’aventure très réussi, qui donne soif d’exotisme asiatique.

César, secrétaire de rédaction et frustré de l’être, est plaqué par sa fiancée en Thaïlande, et décide de partir au Myanmar pour réussir là où son rival (reporter) a échoué : réaliser l’interview du plus terrible traficant de drogue du Triangle d’Or. Refusant les circuits classiques, César accepte de prendre des risques afin de quitter son étiquette de touriste et de s’approcher du « baron ». Novice et inconscient des dangers inhérents au régime dictatorial, il risque non seulement sa vie mais celle de tous ceux qui l’approchent.

myanmar_map

Finalement, son voyage va trouver une finalité bien plus noble a priori, dans les pas d’une femme médecin. Belle, mystérieuse, envoûtante et dangereuse, Julie va le manipuler mais aussi lui permettre de vivre une aventure extraordinaire, vers le coeur du pays et jusqu’à lui faire toucher son âme.

César va découvrir qu’un tel voyage initiatique a non seulement un prix exorbitant, mais aussi un impact indélibile, et qu’il devient impossible de rentrer intact, si l’on peut rentrer tout court…