Jean-Christophe Rufin, Le Parfum d’Adam

Posted on mardi, décembre 16th, 2008 at 18:02

ruffinadam1Vous aimez le suspense, les questions d’éthique, la thématique du terrorisme, et vous vous sentez plus ou moins concerné(e) par l’écologie ? Le Parfum d’Adam est écrit pour vous : malgré quelques longueurs peut-être pour les moins patients, on en apprend beaucoup et on est obligé de repenser sa position par rapport à l’intouchable développement durable, qui n’est pas si consensuel…

Connu pour son roman à succès Rouge Brésil, Jean-Christophe Rufin nous livre ici son dernier né issu de ses préoccupations humanistes liées à la rencontre des cultures du Nord et du Sud, à la médecine et, dans le cas du Parfum, de la violence liée aux mouvements de l’écologie radicale. Eh oui, pour vous, les écologistes sont d’irréductibles naïfs, plutôt bruyants mais inoffensifs ? Eh bien sachez que les Américains considèrent l’écologie radicale comme la deuxième cause de terrorisme au monde…

On suit en parallèle l’histoire de deux personnages que le destin va faire se croiser : une jeune française paumée, révoltée par le comportement consumériste et égoïste de ses contemporains, qui va libérer des animaux de laboratoire et récupérer une mystérieuse fiole rouge pour une association écologiste, et un ancien membre de la CIA qui enquête sur un terrorisme international sans visage.

La fin justifie-t-elle parfois les moyens, et jusqu’à quel point : c’est la question qui sous-tend ce livre. L’organisation écologiste que l’on découvre peu à peu apparaît séduisante et fait écho à une culpabilité ancrée en nous par les questions d’inégalités, de consommation irraisonnée, de non-respect de la nature ; à l’instar de Juliette qui s’y engage aveuglément, il est bien tentant d’y adhérer. La thèse se défend : l’homme est un élément qui, en s’affranchissant des contraintes naturelles par orgueil, a détruit l’équilibre homme-nature et est sur le point de s’autodétruire. Il s’agit donc de rétablir cet équilibre afin de revenir à une situation plus saine et durable… A quel prix ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply