Amin Maalouf, Les Identités meurtrières

Posted on lundi, décembre 22nd, 2008 at 15:28

lesidentitesmeurtrieresQui ne connaît pas Amin Maalouf, l’écrivain des extraordinaires Léon L’Africain, Le Rocher de Tanios, ou encore Samarcande ? Engagé dans le rapprochement de la culture moyen-orientale et occidentale, il nous offre ici un livre qui mériterait d’être un passage obligé à l’école.

Il s’agit d’un traité sur la question de l’identité ou plutôt des identités, cruciale dans un contexte de mondialisation, pour les questions de métissage comme de compréhension entre les hommes de cultures, de religion ou d’origines différentes. C’est une invitation à la tolérance, au respect, à la compréhension mutuelle.

La tendance actuelle pousse les hommes à se regrouper et à cristalliser leur sentiment d’appartenance à un seul trait de leur personnalité : musulman, sénégalais, bouddhiste, ou encore socialiste, végétarien, intellectuel. Cette autodéfinition de l’identité est aussi dangereuse que stérile : elle conduit à se définir contre un ou plusieurs autres groupes que l’on définit tout aussi sommairement. Or chaque individu est composé d’une multitude d’identités qui se combinent et le rattachent à autant de groupes, tissant une société complexe.

La compréhension de la notion d’identités est considérée par Amin Maalouf comme un enjeu de civilisation. La sagesse de ce petit livre inspire l’admiration et ouvre la voie de l’humanisme.

Extrait :

« Pour ce livre, qui n’est ni un divertissement ni une oeuvre littéraire, je formulerai le voeu inverse : que mon petit-fils, devenu homme, le découvrant un jour par hasard dans la bibliothèque familiale, le feuillette, le parcoure un peu, puis le remette aussitôt à l’endroit poussiéreux d’où il l’avait retiré, en haussant les épaules, et en s’étonnant que du temps de son grand-père, on eût encore besoin de dire ces choses-là. »

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply