Jim Harrison, Un bon jour pour mourir

by Keiko Posted in Histoire et Société | 2 Commentaires »

unbonjourpourmourirJe vous propose une immersion totale dans l’Amérique des années 60 avec Un bon jour pour mourir (1973), qui raconte un road trip complètement barré. On en perd ses repères et sa morale : le narrateur, bien sympathique pourtant, est constamment border line et/ou défoncé, mais bien moins que son pote Tim, rencontré un soir de cuite quelques jours avant.

Ils partent sur un coup de tête en embarquant la fiancée de Timmy, Sylvia, dans leur délire : se fiant à une parole d’alcoolique qui va révolter Tim, ils décident d’aller faire sauter le barrage du Grand Canyon.

Le voyage est assez surréaliste, car l’histoire est relaté par un ancien du Vietnam complètement drogué qui ne sait plus du tout où il en est. Il va évidemment tomber amoureux -enfin, faire une obsession- de Sylvia, ce qui complique considérablement les rapports entre les trois personnages, déjà rendus déjantés par les joints, les pilules et l’alcool.

Arrivés au Grand Canyon, les évènements se précipitent et les entraînent à un point de non-retour, avant de les replonger brutalement dans la réalité.

On ne peut pas ne pas penser au film Las Vegas Parano, même s’il est tiré d’un autre livre…